Généralisation, cause à effet, prétérition pour Marlène Schiappa

 
« Petite caste », « Codes », « Snobisme »… Fin de la ligne de communication « Nous rassemblons »? Bientôt l’épisode « Marlène Schiappa VS Le Système » ? Marlène Schiappa semble vouloir se faire coller l’étiquette de populiste? « Elitiste » ne lui convenait plus? Mais pourquoi???
 
Probablement parce que monter les classes populaires contre la petite bourgeoisie culturelle (et vice-versa) est la stratégie gagnante, volontaire ou pas, des capitalistes. Chaque fois que ces 2 classes s’unissent, il y a des conquêtes sociales à la clé.
(A regarder en entier. :-))
 
Pour accentuer le clivage, Marlène Schiappa use de généralisations… Du mépris, il y en a certainement. Mais le diriger en entier contre l’audience et pas contre les média en question est une généralisation abusive.
 
Tout comme est abusif d’affubler du seul nom de « Mépris » (Niveau émotionnel) quelque chose qui relève notamment du désaccord politique avec le fond et la forme de ces media (Niveau idéologique)
 
On appréciera au passage la jolie violation du métamodèle de type « Cause à effet ». Le « Snobisme » produit le « Détournement de la chose publique ».  Cela met sur le seul dos des personnes désignées par le mot « caste » la responsabilité des conséquences de ce détournement, dont l’abstention. L’abstention, c’est seulement parce qu’on trouve à redire à TPMP ou à Paris Match ou bien ?
 
Enfin, en concluant par « Le devoir des politiques est de parler à tous », un tweet qui a spécialement pour cible la classe populaire, Marlène Schiappa finit par une jolie prétérition : Dire l’exact contraire de ce qu’on fait.
 
Donc, nobles cultureux de la gauche-petit fours de l’ouverture de la saison culturelle, soyez aussi intelligents que vous pensez l’être, rapprochez vous de la gauche barbeuc-mergez-camping.
 
Et les mergez-camping, soyez aussi cools et sympas que vous pensez l’être et laissez les bourges s’approcher du feu de camp. Promis, ils vont pas vous fliquer.
 
Et puis, si en plus, loukoums et camemberts pouvaient se donner la main…
 
C’est l’été profitez-en!

Laisser un commentaire